Accueil > Fabrique de biens communs > La vie de la coopérative > Objectif après l’incendie : réouverture cet automne

Objectif après l’incendie : réouverture cet automne

mercredi 28 mars 2012, par baraka

Convoquée pour donner le cap après l’incendie criminel, l’assemblée générale des 90 sociétaires de Baraka s’est prononcée pour la reconstruction, la mobilisation des énergies et des soutiens pour passer ce cap difficile et pour la poursuite et l’approfondissement des activités "fabrique de biens communs". Depuis l’assemblée extraordinaire du 19 mars (70 sociétaires présents ou représentés sur 90), nous sommes 97 puisque, malgré la période tourmentée, 7 personnes ont souhaité monter à bord.

1- Reconstruire
La torchère de gaz (le compteur ayant pris feu après avoir été endommagé par un feu de poubelles volontaire) a entraîné des dégâts conséquents. 6 mois de reconstruction s’annoncent, sans activité. 4 salariés sont licenciés ce 30 mars, le réseau des sociétaires se mobilise pour dégoter des CDD ou missions d’intérim en attendant leur réembauche à la réouverture. Les travaux sont pilotés par l’architecte du bâtiment Matthieu Marty secondé par François Lacoste, également architecte. Nous sommes assurés par la Macif, mais nos intérêts divergeant par nature, il va falloir être attentifs et pugnaces. Heureusement, la Macif partage les valeurs coopératives qui sont les nôtres. La phase de démontage de l’ensemble des éléments abimés permettra d’affiner les devis et délais de reconstruction. On y verra vraiment plus clair d’ici mi-avril.

2- Passer le cap en terme de trésorerie
C’est essentiellement le boulot du gérant, entouré de sociétaires aguerris (expert comptable, ancien banquier, commissaire aux comptes...). L’équation est complexe mais on y travaille : reporter les échéances bancaires, toucher le solde des subventions, payer le solde des travaux, solliciter de nouvelles aides, monter le dossier d’assurance perte d’exploitation.

3- Soutenir Baraka
Une initiative extérieure à Baraka est en cours pour monter une association afin de recueillir des dons. Cette association entrerait ensuite au capital de Baraka pour faire face au sinistre. Lors de l’AG, les sociétaires ont souhaité s’associer à cette initiative pour monter ensemble cette association. Dès que ça avance, disons d’ici un mois, nous vous tiendrons au courant. Si vous souhaitez être sûr d’avoir l’info, inscrivez-vous à la newsletter.

4- Continuer de fabriquer des biens communs
Jardins au carré, Fab lab (wikez fab lab pour en savoir plus), "A voix haute à la maison" (voir ailleurs sur le site, j’ai la flemme de copier le lien là tout de suite :-), atelier déco & luminaires pour la réouverture, rencontres et liens renforcés avec les associations, institutions et habitants du quartier... les sociétaires ont décidé que l’incendie n’arrêterait pas la fabrique de biens communs, au contraire.

Voilà où nous en sommes dans cette aventure qui, plus que jamais, ne vaut que si elle est collective.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.
A bientôt.

Pierre Wolf,
gérant